Relève des cadres de l’immobilier

Treize nouveaux diplômés de l’IEI

Le mois de décembre qui vient de s’achever a vu, une nouvelle fois, arriver sur le marché un commando de choc de jeunes diplômés de l’Institut d’Etudes immobilières (IEI). Le président du Conseil de fondation, François Bellanger, a confirmé à cette occasion que 33 dossiers de demande d’admission avaient été reçus cette année, ce qui illustre tant le besoin de formation dans ce domaine que la qualité de la formation de l’IEI qui attire un nombre de demandes bien supérieur au nombre de places disponibles.

La remise de diplômes est traditionnellement l’occasion, pour cette institution unique en son genre qui délivre des formations postgrades à celles et ceux qui assureront demain des responsabilités importantes dans le monde de l’immobilier, d’annoncer une nouvelle volée estudiantine. Elle est cette fois constituée de 31 étudiants: 13 nouveaux étudiants dont 3 en formation sur un an, 10 sur deux ans, et 16 étudiants de la volée précédente qui achèvent leur formation sur 2 ans. Les nouveaux étudiants ont pour 7 d’entre eux une formation académique en économie, 3 en droit, 2 en architecture et 1 en histoire et littérature anglaise.

Pilet & Renaud à l’honneur

L’Institut tient à assurer l’Immersion des étudiants dans le tissu professionnel d’une agence immobilière, en parallèle aux cours spécifiques de l’IEI et à ceux de l’Université. C’est la Régie Pilet & Renaud SA qui a accueilli les étudiants en mars 2018 et organisé un programme pour eux. D’ailleurs, les diplômés 2018 étaient revêtus de toges et toques comme cela se fait dans les Universités anglo-saxonnes, une idée de Stéphane Barbier-Mueller, associé de Pilet & Renaud.

Pour l’obtention du diplôme de Master en immobilier de l’IEI, l’étudiant doit valider une pratique professionnelle équivalente à trois mois à plein temps. La collaboration avec l’Université de Genève dure par ailleurs depuis 33 ans (Facultés de droit et GSEM-Geneva School of Economics).

Prix spéciaux

Pour la huitième fois, la meilleure moyenne générale de la session 2018 des examens fut couronnée d’un prix doté par La Foncière Investissements fonciers. Ce prix de CHF 3500.- a été remis par Arnaud de Jamblinne, directeur général, à Mirko Coladomenico, qui a obtenu la moyenne générale de 5,50.

Pour la quatrième fois, le prix Acanthe a été attribué à l’étudiant qui avait réalisé la meilleure note à l’examen du cours «Estimation et valeurs». Ce prix de CHF 3000,- est allé à Philippe Bronsil. Enfin, le troisième prix Promotion Implenia, couronnant la meilleure moyenne aux examens des cours «Promotion, Logement social et Techniques de construction» et doté de CHF 3000,-, a été décerné à Olivier Defay.

La cérémonie s’est conclue par un message de Nathalie Fontanet, conseillère d’Etat en charge des Finances et des Ressources humaines.

François Berset



Télécharger