AU CŒUR DE CAROUGE

Berwil, la coiffure par passion 

Après avoir exercé pendant 55 ans, le coiffeur Bernard Wiedmer n’a pas à se faire de cheveux blancs. C’est une retraite sereine qui l’attend: son salon situé juste devant les Fontaines des Tours de Carouge va être repris par sa fille, Marlène, qui poursuit la vocation familiale dans le même esprit convivial. Quatrième génération de coiffeurs, cette trentenaire dynamique a ajouté quelques cordes à son arc, comme le conseil en image. Tout pour mettre en valeur la beauté qui sommeille en chacun de nous!

«Mes parents exerçaient déjà à Carouge, d’abord à la rue Ancienne, puis à quelques pas d’ici, au 20 avenue Vibert, au pied de l’une des Tours qui venait de se construire, raconte Bernard Wiedmer, patron de Berwil Coiffure et longtemps actif à l’association Coiffure Suisse. Dans les années 1970, j’ai emménagé dans l’arcade où nous nous trouvons actuellement». Celui qui a fêté en juillet dernier ses 70 ans a toujours «baigné» dans la coiffure, que ce soit du côté de son père ou de sa mère: toute la famille shampoignait, coupait et arrangeait allègrement les cheveux. Gamin, il faisait ses devoirs derrière la caisse, en scrutant attentivement les gestes de ses parents. La contagion le gagne au sortir de l’adolescence, lorsqu’il mène à bien ses deux CFC en coiffure, dames et messieurs. Depuis, il ne cesse d’accueillir ses clients/tes, qui accèdent à son arcade via l’esplanade agrémentée de mélodies aquatiques. «Un lieu d’animation apprécié en été, qui était autrefois un terrain vague…», évoque-t-il au passage.

Les cheveux, une matière vivante

Dextérité, créativité, imagination sont les qualités requises pour être un bon coiffeur. «La coiffure, c’est comme la construction: vous avez un plan qui tient compte de divers paramètres, notamment l’existant et les souhaits de votre client, et ensuite vous exécutez étape par étape!», s’amuse à dire Marlène Wiedmer. Un sens de l’écoute est également primordial pour arriver au résultat escompté. La coiffeuse carougeoise s’est spécialisée dans les chignons, réalisés en particulier à l’occasion de soirées, galas ou mariages. Et là, on ne peut pas se rater, la précision est le mot d’ordre, comme c’est le cas dans le domaine de la coloration. «C’est de la chimie! Avec les produits que nous utilisons, on est au gramme près, explique-t-elle. Des connaissances en dermatologie sont aussi nécessaires et il faut être attentif à ne pas détériorer la matière. En effet, les cheveux sont le reflet de notre état de santé: il nous arrive d’ailleurs régulièrement de mettre le doigt sur des pathologies».

Après avoir travaillé pendant près de vingt ans avec les produits Keune, le salon Berwil est depuis peu devenu un des ambassadeurs de la marque en Suisse. Marlène Wiedmer a obtenu son master de coloriste avec Keune et a été désignée comme l’une des meilleures professionnelles dans ce domaine.

Au salon, vous trouverez une ambiance chaleureuse, où il fait bon se faire coiffer et chouchouter. Nicole et Catia, coiffeuses fidèles et averties depuis plus de dix ans au sein de l’entreprise, sont toutes deux aussi des passionnées du métier, chacune avec sa spécialisation. Entre les mains d’un coiffeur ou de l’une des trois coiffeuses expérimentés, votre chevelure sera au top!

Mais au fait, pourquoi Berwil? C’est la contraction de Bernard et Wiedmer. Avec la remise du salon à Marlène, l’enseigne – qui sera rebaptisée – est prête à lancer de nouveaux projets, en gardant toutefois la même éthique. n

Véronique Stein

Berwil Coiffure

12, avenue Vibert  – 1227 Carouge

Tél : 022.342.36.56 – Email : berwil.coiffure@gmail.com

www.berwilcoiffure.ch 

 



Télécharger