Classement: Dardagny, un joyau viticole et architectural

Jusque-là plutôt reconnu pour ses nombreux vignerons, le bourg campagnard genevois est à présent le seul du canton à avoir été primé parmi les plus beaux villages de Suisse.

Nombreux sont les palmarès et récompenses en tout genre mais rares sont ceux qui traversent les frontières. Depuis fin novembre, la commune de Dardagny peut désormais se targuer d’avoir été élue parmi les plus beaux villages de Suisse, label existant dans une dizaine de pays. Unique représentante du canton de Genève, elle rejoint ainsi le réseau national de l’excellence villageoise composé de 44 villages, dont 17 en Suisse romande (voir encadré).

Vitrine et engagement

«Sur sol genevois, nous avions deux noms en tête. Dardagny et un autre qui est encore en pourparlers car celui-ci craint un afflux touristique de masse, à l’image de ce qu’il se passe à Yvoire qui figure dans la liste des plus beaux villages français. En Suisse, nous sommes d’ordinaire épargnés par ce type de phénomène mais nous devons attendre que ce village se décide à sauter le pas», commente Alain Saint-Sulpice, responsable romand de l’association Les plus beaux Villages de Suisse.

Il faut dire que cette reconnaissance n’est pas à prendre à la légère. Si elle offre une véritable vitrine et une attention particulière du public, elle demande également un certain engagement de la part des bourgs sélectionnés, comme l’indique Alain Saint-Sulpice: «Cette distinction repose sur une charte de qualité aux critères très précis, ce qui restreint le nombre de villages. En échange, ces derniers doivent continuer à valoriser leur patrimoine et le rendre accessible aux visiteurs.»

Un riche passé à faire valoir

Ce qu’a bien compris la maire de Dardagny, Anne Zoller, qui accueille ce prix avec fierté: «Nos 860 hectares de territoire ne sont pour l’instant connus que grâce à notre domaine viticole et ses quinze viticulteurs mais nous allons dorénavant faire découvrir notre magnifique château et notre patrimoine immobilier référencé.» En effet, cette commune de 1970 habitants qui regroupe 60% de terres agricoviticoles, pour 31% de forêts, champs, rivières et seulement 9% de bâti, possède un riche passé seigneurial dont les maisons, fontaines et autres pierres de l’histoire ont été façonnées par une succession de notables et d’artistes. Parmi eux: Wolfgang Mozart, Charles Bovy-Lysberg ou encore Armand Leleux.

«Ce qui nous a séduit dans cet endroit, c’est sa position recluse qui le préserve de toute extension résidentielle et de quartiers d’immeubles. Le noyau villageois à l’architecture d’époque et au bâti typiquement vigneron est mis en valeur par l’imposant château et son vignoble séculaire», décrit le responsable romand de l’association Les plus beaux Villages de Suisse.

Une richesse rurale que la commune de Dardagny compte bien entretenir et développer. Pour cela, l’organisation de la visite du château, la rénovation de l’auberge du centre et la création de trois nouveaux sentiers pédestres sont en train de se mettre en place. «L’objectif est de faire prendre conscience aux Genevois que nous ne sommes pas uniquement un canton-ville, qu’il existe des coins de terre méconnus à visiter. Et ce, dans le respect de la nature qui s’accompagne», conclut la maire. Ces nouveautés seront à disposition en mai 2022.

Julie Müller

 



Télécharger